dimanche 27 mars 2016

Danse mon âme TERRE ET LIBERTÉ









DANSE MON ÀME TERRE ET LIBERTÉ

Mon âme a tant vécue
Survécue
Mes mémoires
Les mémoires
De mes ancêtres
Une odeur des mines
Mes racines
Qui me chagrine,
Comment soigner
Les naufragés ?
L'absent et le présent
à travers l'absent,
Comprendre son présent
vivant l'absent
en faisant en sorte
que l'absent
soit toujours présent et vivant.
Tant de blessures
Tant de vies sacrifiées
J'étais vivante mais absente
J'étais présente contre l'oubli
Survivante des oubliés
Qui n'avaient jamais pu oublier
TERRE ET LIBERTÉ


Mon âme à tant vécue
Survécue
Tant de destins brisés
C'était trop lourd à porter
Seuls les innus pouvaient m'apaiser
J'étais dans la haine,
Une véritable gangrène
La violence et la souffrance
Trop des miens avaient été tué
J'étais dans le naufrage
J'avais oublié
Qu'il y a toujours un rescapé
J'ai écrit, écrit
Le noir, la douleur
Sans penser avec le coeur
Et la chaleur des bras d'antant
Quand l'Ours blanc était vivant
La voix du sage
La voix de la liberté
Mon grand père, n'était plus là pour me guider

J'ai tout jeté, déchiré
Dans mon obscurité
Une voix m'a reconfortée
Consolée, élevée
La voix sacrée innue
La voix qui transforme
La detresse, la tristesse, mon SOS
En paroles d'espoir et de paix
Une lumière
Dans ma colère
Je me suis mise
à dire
“Désolée, pardonnes-moi, je t'aime, merci”
A penser avec les caribous
Les ours, les phoques, les baleines
Les "je t'aime"
La Sauge, le tam tam
Oh tam tam oh tambour
J'ai entendu l'appel d'un mineur de Sallent
Oh mon âme Oh tambour
Il porte sur son épaule l'aigle Blanc
Oh mon àme Oh tambour
C'est la voix de Paulino Malsand Blanco
Oh, mon âme Oh tambour
L'eau est devenue si claire,
si pure
Le retour de l'enfant à la source
Tout a été lavé, purifié
Notre totem est guéri
C'est notre généalogie
L'aigle blanc
Son vol est sacré
Les ailes de notre liberté
Porteur de leur drapeau
Terre et Liberté

Mon âme a tant vécue
Survécue
Ce n'était pas le bon chemin
Mais demain.......

Anarchie de l'Espoir
La mer et l'Arc en ciel
Danse mon âme
Terre et Liberté
(C) Corinne Flores  (en vers libres)
Journal du 27/3/2016

vendredi 25 mars 2016

Ma grand-mère m’a dit



Ma grand-mère m’a dit

Quelle triste journée
Que celle de Jeanne Marie
C’est le 10 février
Son mari vient de décéder
Elle serre son mouchoir
Où s’échappe la fontaine
Elle s’est mise de noire
Pour l’homme qu’elle aime
Un mouchoir que l’on peut essorer
Tellement elle l’a trempé
Tellement elle a pleuré

Parmi tous ces gens
Qui sont venus soutenir sa peine
Elle sourit de temps en temps
Pour réconforter ceux qu’elle aime
Par une brume légère
Par une maladie sans recours
Quand elle est partie choisir la pierre
Elle s’est évanouie sur son amour

Ma grand-mère m’a dit
Je n’entends plus le chant des hirondelles
Mon amour est parti
J’attends que la mort m’appelle
Je me sens si vieille
C’est ma seule délivrance
Mon amour, ma souffrance

Quelle terrible journée
Que celle de Jeanne Marie
C’est le 12 février
Son amour vient d’être enterré
Elle serre son cœur
Qui l’étouffe et saigne
Elle crie sa douleur
Pour celui qu’elle aime
Un cœur qui est déchiré
Tellement elle l’a aimé
Tellement il va lui manquer

Parmi tous ces gens
Qui sont venus soutenir sa pâleur
Je l’ai soutenu en tremblant
Jusqu’a sa dernière demeure
Par une brume légère
Par un aller sans retour
Dans un petit cimetière
J’ai senti mon cœur bien lourd
(C) Corinne Flores

samedi 19 mars 2016

Pedro Cano In memoriam


(A mi primo Pedro Cano, anarquista, minero, Columna Tierra y Libertad Asesinado a palizas en las celdas franquistas de Olesat de Montserrat Murio arrojando una parte de sus pulmones, dejando dos hermanas anarquistas  ) 

Pedro Cano In memoriam

Mémoire brisée
visage éclaboussé
Au détours d'une rue
Qui l'aurait cru ?
In memoriam

Porteur d'espoir
Colonne Tierra y libertad
Dans ta prison de Olesat
Nous n'avons jamais su
In memoriam

Pedro Cano dénoncé
Emprisonné
Frappé
Assassiné
In memoriam

Le temps passe
Ton visage s'efface
In memoriam

Mémoires de Manresa
Du haut des mines de Figols
Un mineur était absent
Je suis de son sang
Pour celui qui n'était plus
Pour celui qui s'était tu
In memoriam

IN MEMORIAM
COLUMNA TIERRA Y LIBERTAD

Pedro Cano
Tierra y Libertad
Souvenez-vous

Bartolome Flores Cano
Tierra y Libertad
Souvenez-vous

Pedro Guerra
Tierra y Libertad
Souvenez-vous

Ramón Vila Capdevilla 
Tierra y Libertad
Souvenez-vous

Zaplana
Tierra y Libertad
Souvenez-vous

Pedro Flores Martinez
Tierra y Libertad
Souvenez-vous

BONET GUITARD, Miguel
Tierra y Libertad 
Souvenez-vous

Juan Checa
Tierra y Libertad 
Souvenez-vous

ASENCIO SANCHEZ, Juan
Tierra y Libertad
Souvenez-vous

FIGUERAS RUSINYOL, Juan
Tierra y Libertad 
Souvenez-vous

FIGUERAS FA, José
Tierra y Libertad 
Souvenez-vous

José Viladumiu
Tierra y Libertad
Souvenez-vous

Federica Montseny
Tierra y Libertad
Souvenez-vous

Diego Abad de Santillán
Tierra y Libertad
Souvenez-vous

Levez tous leur drapeau rouge et noir de la Colonne Tierra y Libertad
Que vive la Terre
Que vive la liberté
Notre chant d'espoir et de liberté
Pour la mémoire de
Tierra y Libertad
(C) Corinne Flores
Journal du 20/03/2006




vendredi 18 mars 2016

In memoriam




A la memoria de Jonathan Sandler, de sus hijos Arié (8 años), Gabriel (3 años y medio) y de Myriam Monsonego (8 años) asesinados en la escuela Ozar Hatorah de Toulouse Francia el 19 de marzo 2012 porque eran judíos

lundi 14 mars 2016

Poeta innue Canada

Ton pas léger soulève l’espoir un chant se fige dans ta mémoire tu deviens l’ancêtre de tes ancêtres tes cheveux blancs racontent tant de récits, tant de parcours…
Josephine Bacon, poète innu, Montréal Canada





Petitions de notre Juge Baltasar Garzón


Firmada - signée via change.org
Petitions du Juge Baltasar Garzón Mars 2016
Congrès des Députés . Nous voulons une Commission de la Vérité sur les crimes du franquisme
Plus de 130 000 personnes disparues; 2.500 fosses communes à exhumées, des dizaines de millers d'enfants ...

Peticiones
Congreso de los Diputados: Queremos una Comisión de la Verdad sobre los crímenes del franquismo
Más de 130.000 personas desaparecidas; 2.500 fosas comunes por exhumar; decenas de miles de niños...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
2010 - Ministre de la Justice pour 6 membres de ma famille - Projet de récupération de la mémoire historique du Juge Baltasar Garzón Ils ont été reconnus comme victimes du franquisme.....

Mon arrière grand père Bartolome Flores Lopez Maire socialiste Procès franquiste Torturé et assassiné


Mon arrière grand mère Melchora Cano décédée aux camps de Rivesaltes Jetée dans la fosse commune de Rivesaltes
Mon grand père Batolome Flores Cano Mutilé de guerre, camps de Rivesaltes - mineur de fond et Résistant à la Croix Rousse
Ma grand mère Juana Alonso Torres

Ma mère Melchora Flores Alonso

Mon oncle Bartolome Flores Alonso


Il existe aux archives des camps de concentration des dossiers de guerre qui ne peuvent être mis en public, même moi je n'ai pas le droit de publier le dossier de guerre de mon grand père Les centres d'archives des camps possèdent aussi celui de Pedro Flores , certainement qu'ils doivent avoir celui de Pedro Zapata car les hommes de Durruti étaient les plus torturés et les plus rechechés  Tous mes documents concernant ma famille ne sont pas en public mais chez mon Avocat