mercredi 20 septembre 2017

LES PAPES DE L'ANARCHIE







Roue de médecine 
Prière à la roue de médicine

Au centre de la roue de médecine, nous voyons la croix qui montre également les quatre vents, les quatre directions, le début et la fin de tout. Le cercle extérieur fait en sorte que tout soit complet et en sécurité. C’est ton monde, Seigneur.
Prière des indiens Lakota


------------------------------------------------------------------

Message aux papes de l'anachie


Que les nommés
Salvador Gurucharri et Tomas Ibañez
Entendent
Ce que moi fille du peuple de l'exil
Je me dois de leur  écrire
Dans un cahier de brouillon
Pas corrigé
Ni au propre
C'est largement suffisant
Je ne vais pas perdre de temps
Et faire quelques vers
Pour ce que depuis tant d'années
Je ressens
Sans utiliser des jolis mots
Ni bonnes manières
Dans nos banlieues
Nous savons ce que nous écrivons
et  défendons
Je vais enfin pouvoir m'exprimer,
 sans prendre la plume de l'Aigle
Mais les gangs de boxe de grand père
Et en coller une au nom de la liberté
Qui sème la misère récolte la colère


Que les nommés
Salvador Gurucharri et Tomas Ibañez
Entendent
Ce que moi fille du peuple
J'ai à dire
Federica Montseny
Reste à tout jamais notre amie
La liberté guidant son peuple
Notre plus grande fierté
Qu'il ne fallait pas toucher
Qui sème la misère récolte la colère



Que les nommés
Salvador Gurucharri et Tomas Ibañez
Entendent
Notre peuple de l'exil anarchiste
Vous ëtes certes très populaires
Chez les fachos et machos
De Barcelone
Ils ont été très contents
D'avoir vu casser  grâce a vous
des grands anarchistes
et ils continus dans cette logique
De casser du grand anarchiste
Serait ce un oubli de votre part
Papes de l'Anarchie
Que ma mère qui faisait partie
De la Jeunesse Libertaire n' est pas
mentionnée dans votre livre
Ni grand père
Tant mieux pour nous !
Nous avons pu respirer
Sacrée Insurgencias Libertarias
Dans ce bouquin pour les fils des fachos
Ce trouve
le plus nul de la famille
Pas les plus intelligents
La branche du côté du singe
Des petits rigolos 
Que j'ai vu deux fois
depuis 1979
Dont on se serait bien tous passés
La grande Division de notre famille Flores
Dans toutes les familles, il y en a eu
Je rassure, dans la mienne aussi
Sauf que moi je leur rend pas hommage
Je rend hommage aux personnes
Qui méritaient d'être dans des livres d'histoire
et nos musées
Car ils avaient defendu LA LIBERTÉ
En applicant la règle des anciens franc-maçons anarchistes
"Dans la franc-maçonnerie de rentre pas qui veut et comme il veut"
Dont la mère La Gallardo
aux petits rigolos et celui du livre
Insurgencias Libertarias
 avait dénoncé ma grand mère Juana
A la guardia civil de Manresa en 1939
Le grand mur de Berlin
Qui sépare notre famille
Depuis tant d'années
Mais je reste calme et tranquille
Car je suis fille du peuple
De deux grands pères amis
et hommes de DURRUTI
De toute une famille d'anarchistes
et socialistes
Comme quoi
J'ai de quoi faire
Qui sème la misère récolte la colère
Je continue de soigner mon arbre
Quelques branches Flores à ôter
Pour qu 'elles ne puissent pas repousser
Purifiées au feu sacré

C'est mon cercle
et la danse des sioux
Je vous encercle
C'est la danse des sioux

Que les nommés
Salvador Gurucharri et Tomas Ibañez
Entendent
Mon plus profond desaccord
De voir dans leur dico anarchiste
Dont on se serait aussi tous bien passés
Surtout quand on trouve
Le castrado "el capitan araña"
Un assassin de mineurs de fond résistants
Qui sème la misère récolte la colère


Pour vous je n'ai que cette réponse
Amour pour les colombes ;
mépris pour les corbeaux

Sachez les nommés Salvador Guruchari et Tomas Ibañez que dans nos familles des mineurs de fond LAS HOSTIAS LAS DAMOS NOSOTROS au nom de Liberté

C'est mon cercle
et la danse des sioux
Je vous encercle
C'est la danse des sioux
Corinne Flores

(c) Toute reproduction ou copiage est interdite

Ca t'apprendra toi, qui avait dénoncé grand mère à la Guardia Civil

Les yeux de la résistance






L'OEIL DE L'AIGLE

Ils nous ont écrit
Une étoile noire
Dans nos yeux
A nous enfants
et petite fille
de la Résistance
Quelle souffrance
De cette 'étoile jaune
Dans notre coeur
Ils ont voulu inverser
Leur emblême est la croix gamée
et nous faire porter
De grands malheurs
les crimes de leurs pères, grands pères
Car ils ne voulaient rien payer
Ce sont les enfants de l'impunité
De la Gestapo et des collabos
Les portes paroles de l'impureté
Leur vengeance était masquée
Maudissant nos yeux
Qui ne pouvaient plus voir
Ailleurs que l étoile noire
Et nous empècher de nous exprimer
Dans un monde privé de sens
et de claireté
Ils devaient tout controler
Commander avec autorité


Ils ne pouvaient pas savoir
Que je suis l'oeil de l'Aigle
Bien caché
De Jean Moulin
Envoyée en mission
Depuis Lyon
Et qu'à travers mon miroir
et mes yeux
Il voyait tout
Tous les énemis  de la liberté
sont sortis de l'ombre
C'était mème trop facile
Avec l'oeil de l'Aigle
Le travail de la Résistance
N'était pas terminé
Nous sommes libérés
et les énemis condamnés
Il suffisait d'attendre
Et de les voir faire
J'avais du mal à comprendre
Mais lui observait
Qui aurait pu croire
Qu au Tunnel de la Croix Rousse
Jean Mouln m'attendait

Je suis l oeil de l'Aigle
Nos yeux d'enfants et petite fille
de la Résistance
Sont devenus de lumière
Nous avons été sauvés
Par le plus grand des résistants
JEAN MOULIN
L'ami des poètes
A tout jamais 

Corinne Flores



(C) Toute reproduction ou copiage est interdite 

LA FILLE DU COCO A PARIS

Roue de Médecine indienne des Quatre Directions Sacrées




La fille du coco Librairie Espagnole Sonia - Sonia Serano

T'as pas pris le bon tambour toi
Tellement tu aimes le bruit
et la gloire
Il est trop grand ce tambour
Tu as pris le tambour des romains
de cuivre et d'or
Tu as fais sortir tous les fachos
et les cocos
Tu cherches la merde toi
C'est pas le bon tambour ça
Il n'y a pas de son
Ni de guerison
Juste des legions de romains
de  cocos et fachos


Moi j'avais mon petit tambour
que j'ai fait à la main
J'ai cousu une colombe
Il est petit mon tambour
J'ai commencé a faire appel aux ancêtres
et aux cercles des poètes
J'ai commencé a voir
de la lumière, des visions
De l'amour
T'as pas pris le bon tambour toi
C'est pas ca
Avec mon petit tambour
J'ai soigné mes racines, mon totem indien
Tu ne peux pas sauver le monde toi
Avec tes romains
Tu as provoqué la misère, la détresse
Les catastrophes, le desespoir
La mort, les attentats
Tu as déplacé
Ce que j'avais placé et sacré
T'es pas une bonne âme toi
T'as pas pris le bon tambour
Il n'y a pas de son ni d'amour

Avec mon tambour
J'ai écrit des chants de guérison
Pour les miens, pour Durruti
et les siens
Et je veux sauver le monde
Ramenés tous les ancêtres
Dans leur terre et liberté
J'ai écrit la vie, l'amour, l'Espoir

T'as pas le droit toi de parler de nos ancêtres toi
Garde ton tambour et tes romains
Je garde mes indiens
et la Colonne TIERRA Y LIBERTAD
Corinne Flores (Journal du 20/09/2017)

(C) Toute reproduction et copiage est interdite 




mardi 19 septembre 2017

LES JARDINS D'ISRAEL ET D'ALMERIA



Les jardins d'Alméria II

Ils ont planté
Toutes les graines
De nos jardins d'Israel
En Almeria
Vois mon bien aimé
Comme nos jardins
Ne sont pas abandonnés


Tous les paysans d'Almeria
Ont planté
Des fleurs, des légumes, des fruits
Dans nos jardins d'Almeria
Sans bruit
Avec Amour

Il ne fallait pas me chercher
En Israel
Mais chez nous en Almeria
Vois mon bien aimé
La beauté et l'abondance
Des jardins d'Almeria
Qui ne se trouve
Nulle part ailleurs

Je suis la Rose d'Almeria
Qui vient de renaître
Comme le jour de mes 16 ans
Quand je suis allée avec grand père
Chez nous en Almeria
Je suis la Rose d'Almeria
Je suis fille de la mer
Très proche du phare
de grand mère
et des sirènes des mers d'Almeria

J'ai fait resonner tous les tambours
Afin de soigner nos terres d'Almeria
Comme le levé du jour
La mer est de nouveau calme tu sais
Ouvres tes yeux
N'oublie pas de revenir au port
Oh marin
Est ce que la pèche à été bonne
Tu ne savais pas
Que ton bateau se nommait Tierra y Libertad ?
Car tu es une de ses graines
Des paysans d'Almeria
De la 26eme DB
Grands ils ont été
Tous les hommes de nos terres d'Almeria

Ils ont planté
Toutes les graines
En Almeria
Les jardins d Israel
Sont à tout jamais en Almeria
C'est le chant de guerison
D'une des filles d'Almeria
Car je suis brune et belle
et que je rentre chez nous
Pour toujours
(C) Corinne Flores (Journal du 20/09/2017)

------------------------------------------------------------

La rose des jardins d'Israël

Si tu allais me cueillir la rose
Dans nos jardins d'Israel

Si tu allais me cueillir la rose
Dans notre jardin d'Israel
Mon bien aimé
Je suis heureuse de t'avoir retrouvé

Depuis les temps de Salomon
Que je t'ai cherché
Pourquoi n'as tu pas pensé
A me cueillir la rose
Croyais tu que j'étais fanée ?

Je suis la Fleur (Flores)
de nos jardins d'Israel
Je te donne mon coeur
Offre moi tes baisers
Couvre moi du bleu du ciel
et du blanc de la pureté

Si tu allais me cueillir la rose
dans nos jardins Israel
Vois mon bien aimé
Comme ton amour m'a sauvé

C'est la main du Createur
Ce qu'il a écrit
Ne pouvait ètre effacé
C'est écrit et placé
pour l'Eternité

Si nous allions cueillir la rose
dans notre jardin d'Israel
La rose blanche et bleue
Que nous avions plantée

Si nous allions cuellir la rose
Dans notre jardin d'Israel
C'est notre étoile depuis des siècles
Que nous nous sommes mariés
Dans les jardins d'Israèl

Si nous allions cueillir la rose
Dans nos jardins d'Israël
L'arrosée d'Espérance
et sauver les enfants de Jerusalem

Si nous allions cueillir la rose
Dans nos jardins d'Israel

(C) Corinne Flores (Journal du 28/7/2017)

Photo : Phare d'ALMERIA

(C) Toute reproduction ou copiage est interdite

LE PASSEUR D'ESPOIR



LE PASSEUR D'ESPOIR

Le visage d'un ange
A été brulé
Le visage d'un ange
A été foudroyé
Oh Raymond, Raymond


L'éclair tuant sa mère
L'ange enfant brisé
Orphelin cachant son chagrin
Son visage et ses larmes
Dans la noirceur des mines
de charbon
CARAQUEMADA
Oh Raymond, Raymond

Le visage de l'ange
S'est transformé
Le corps du petit homme
Des mines
Est devenu le grand Résistant
Jusqu'au jour du débarquement
Oh Raymond, Raymond
PASA MONTAÑA
Notre Capitaine Raymond

Du haut de Figols
J'ai vu son étoile briller
et je me suis mise à lui parler
et lui dire
"Oh Mon Capitaine Raymond
A tes ordres
On va prendre la Resistance
A tes ordres Mon Capitaine Raymond
On va lutter contre le fascisme
Nous venons de tes mines
Tu nous aime toi
Tu es notre gardien
Ton regard est rempli de tendresse
Face a notre detresse
Nous le peuple des mines
Tu nous fera toujours passer
Par la Montagne de Figols
A tes ordres mon Capitaine Raymond
Quelle fierté pour nous
Notre plus grand mineur des mines de Figols
LE CAPITAINE RAYMOND

Le visage d'un ange
Avait été brulé
Le visage d'un ange
Avait été foudroyé

Il m'a tracé un chemin de Lumière
Pour que je ne puisse pas tomber
Raymond, Raymond
Mon Capitaine Raymond

Pour les fils des fascistes
et des communistes
Il leur a tracé la poussière,
Les cendres et le charbon
Pour les fils de notre misère
Aucun Perdon
Juste la colère de l'Ange
Raymond, Raymond
Mon doux et grand Capitaine Raymond

Le visage de l'ange
Est devenu lumineux
Ses ailes des couleurs
De l'Arc en Ciel
Au sommet de notre Montagne Sacrée
Le passeur d'Espoir
De notre Colonne Tierra y Libertad
Venu depuis le ciel
Chercher les siens
Pour un dernier passage
Leur dernier voyage
Avec lui
Dans la grotte de Figols
et la blancheur des mines de Sallent
DE TIERRA Y LIBERTAD
QUE VIVA RAMON VILA CAPDEVILA
C) Corinne Flores

(C) Toute reproduction ou copiage est interdite

dimanche 17 septembre 2017

LOS INTERNADOS DEL MIEDO EN ESPAÑA



Les pensionnats de la peur en Espagne

ESPAGNE - Les internats de la peur...


Des milliers de garçons et de filles ont été emprisonnés dans des internats durant le franquisme jusqu'aux premières années de la démocratie
Collèges religieux, orphelinats etc..se sont convertis en une sorte de prisons pour les enfants qui ont souffert des abus sexuels, pyschiatriques, sexuels, explotation ou pratiques médicales douteuses En Espagne ces abus n'ont jamais été jugés ni réparés....
Nommons les crimes comme nous devons les nommer et DES GÉNOCIDES DES GÉNOCIDES

Los internados del miedo :

Miles de niños y niñas fueron encerrados en internados durante el franquismo y hasta los primeros años de la democracia.
Colegios religiosos, orfanatos, preventorios antituberculosos o centros de Auxilio Social se convirtieron en una especie de cárceles para estos jóvenes.


Allí sufrieron abusos físicos, psíquicos, sexuales, explotación laboral o prácticas médicas dudosas. Hoy destapan este pasado oculto y silenciado. A diferencia de países como Irlanda, que han reconocido los malos tratos a niños bajo su tutela, en España estos abusos no han sido nunca juzgados ni reparados.

Libertad Tel était mon prénom

Je dédie mon poème à  Liberty Peralta à Lyon Fils d'un homme de Durruti de la 26eme DB
Dedicó mi  poema a Liberty Peralta hijo de un hombre de Durruti


Ce qui veut dire qu'avec ce poème je suis la première femme poète du Monde à avoir écrit sur les internats de la peur du franquisme et nous sommes en 2017 ! C'est mon soutien aux victimes et mon hommage car c'est un génocide...

Les pensionnats de la peur en Espagne



Le poème publié : http://www.portaloaca.com/expresion/poemas/12774-poema-libertad-tal-era-mi-nombre.html